• elden

6 conseils pour organiser un moment de répit

En tant que proche aidant, un moment de répit vous permet de recharger vos batteries. Pourtant, en organiser un peut paraître ardu, voire impossible.

Voici 6 conseils qui peuvent faciliter l’organisation d’un moment de répit. 


1. Concentrez-vous sur les bienfaits d’un répit


Vous pensez que vous devriez être capable de "tout faire". Toutefois, demander de l'aide ne signifie pas que vous échouez dans la prise en charge de votre proche. Il est important de se rappeler que les services de répit sont bénéfiques autant pour le bénéficiaire de soins que pour le proche aidant. Ne laissez pas un sentiment de culpabilité vous empêcher de demander un peu d’aide. Pensez-y de cette façon: si vous aviez un projet au travail et que vous aviez besoin de l'aide de quelqu'un avec une compétence spécifique, vous demanderiez sa contribution. Si vous deviez faire quelque chose et que pendant ce temps vous ne pouviez pas vous occuper de vos enfants, vous auriez une gardienne pour les surveiller! Alors pourquoi ne pas demander de l’aide dans votre rôle de proche aidant?


2. Des options fiables existent


Il est normal d’être inquiet à l’idée de laisser son proche avec quelqu’un d’autre. Pour vous rassurer, n’hésitez pas à poser des questions sur la formation et les qualifications du personnel. Si vous embauchez quelqu'un de façon indépendante, interrogez-le soigneusement et vérifiez ses références.


3. Prenez-en l’habitude


Engagez-vous à prendre régulièrement du temps (une fois par semaine par exemple) pour faire quelque chose pour vous. Vous pouvez planifier de prendre une pause le même jour chaque semaine ou la même heure chaque jour, mais engagez-vous à prendre des congés régulièrement.


4. Pensez à ce vous voulez faire 


Une erreur commune pour les proches aidants qui prennent du répit est de ne pas identifier ce qu'ils vont faire pendant ce temps libre. Il est important d’en profiter pleinement! Gardez en tête ou, encore mieux, rédigez une liste de ce que vous voulez faire pendant le temps de répit. Les proches aidants ont tendance à se concentrer sur les tâches obligatoires à accomplir, mais prenez surtout du temps pour vous détendre. Vous aimez lire? Peindre? Écrire? Jardiner? Prendre un bain moussant? Prévoyez des activités qui vont vous permettre de faire le plein d’énergie!


5. Établissez un budget


Vous pouvez être préoccupé par comment payer les services de répit pour proche aidant. Si vous envisagez d'utiliser des services privés, établissez un budget et respectez-le. elden peut vous aider dans l'établissement de votre budget. Si votre budget est limité, examinez les différents types d'aide financière disponible à travers le Centre d'information AVS/AI ou vos associations locales pour savoir quel type d'aide financière est disponible.


6. Planifiez à l'avance


Il est également important d’identifier à l'avance quand vous pourriez avoir besoin de répit. Certaines étapes du parcours de votre proche vont sans aucun doute être une source de stress; par exemple, lorsque la personne de qui vous prenez soin déménage de l'hôpital à son domicile. Il est important d'identifier à l'avance une situation qui sera une source de stress et de vous prévoir des moments de répit. Cela sera bénéfique pour vous et pour la personne que vous soignez.


N’oubliez pas qu’il est important de prendre soin de vous afin que vous puissiez prendre soin de votre proche!

0 vue

elden, Place de Saint Gervais 1, 1201 Genève

© 2020 by elden - Gestion administrative - Aide à domicile

Proche aidant - Personne âgée - Senior - Maintien à domicile - coordination

Genève - Suisse

  • elden Suisse
  • elden Suisse